Transport

Transport

L’accès difficile et la cherté des moyens de transport constituent un problème crucial pour la population abidjanaise. Au soir à des heures de pointe, c’est la flambée du transport chez les transporteurs ambulants (gbaka) :

– Adjamé-bobo………………………….100 FCFA passe à 200 ou 300 FCFA

– Adjamé- bingerville……………… 300FCFA passe à 500 FCFA

– Adjamé-yopougon………………. 200 FCFA passe de 300 ou 500 FCFA etc.

A cela s’ajoute la mauvaise conduite, le manque de civilité et le manque de professionnalisme des chauffeurs et apprentis (manque d’entretien du véhicule, hygiène corporelle, disputes et querelles entre apprentis et passagers à propos de la monnaie…). Victime et peinée d’un tel désordre, la structure ALERTE MULTI-SERVICES se porte voltaire de proposer un service de transport confortable et professionnel à ces nombreux passagers qui continuent de subir cette souffrance malgré leur dégoût. Ainsi, nous mettons en place la compagnie alerte transport. Gérée par la direction transport d’ALERTE MULTI-SERVICES, alerte transport est un moyen de transport intercommunal composé de minicars et de taxi compteur d’une dimension professionnelle qui va servir presque les dix communes d’Abidjan avec un tarif bien réglementé défiant toute concurrence.

ORGANISATION D’ALERTE TRANSPORT :

– Des minicars et taxi distingués défiant toute concurrence

– Des chauffeurs professionnels dirigés par un service de gestion et de contrôle de qualité

– Des heures bien réglementées

– Des arrêts de stationnement bien étudiés

– Une gare bien entretenue

– Une équipe de dépannages Nous visons comme point focal, la commune d’Adjamé.

De-là, nous servirons toutes les autres communes à des tarifs bien étudiés (300 FCFA pour les petites distances et 500 FCFA pour les longues distances).

Ceci pour les minicars ; pour les taxis compteurs le prix sera proportionnel à la distance également (1 000 FCFA à 3 000 FCFA).